Skip to main content

Pour aller plus loin

Études futures à mener.

Published onDec 23, 2020
Pour aller plus loin

Cette étude réalisée sur un temps court sur la base des réponses à un questionnaire, d’entretiens et de ressources bibliographiques est un premier jalon qui nécessiterait d’être approfondi sur une période plus longue. Plusieurs projets pourraient être menés dans le champ des STS (Science & Technologies Studies), des Software Studies en favorisant des groupes de travail interdisciplinaires et regroupant différentes professions de l’ESR (recherche et enseignement, information et documentation, soutien aux infrastructures, ingénierie de recherche, etc.).

Plus particulièrement, plusieurs thématiques clefs pourraient faire l’objet de travaux dédiés :

  • étude sur l’évolution des pratiques open source au sein de l’ESR (niveau de familiarité, évolution des outils employés, connaissances juridiques) et leviers d’appropriation (formation proposée, accompagnement, etc.) en prenant en considération les différentes communautés épistémiques et de pratiques;

  • étude sur les démarches de recensement des projets et des contributions open source en articulation avec des modalités d’évaluation « vertueuse » pour les communautés les développant;

  • étude sur le développement et la maintenance d’infrastructures numériques de la recherche mutualisées et des dynamiques associées (modèle économique, gouvernance) en s’appuyant sur les travaux en cours sur les communs au sein de l’ESR (édition numérique) ou en dehors de ce secteur;

  • étude sur les modalités de valorisation par l’open source et les évolutions des modèles économiques des structures de valorisation de l’ESR

  • Étude sur l’évaluation de la valorisation par l’open source à une échelle nationale ou européenne;

  • analyse comparative de pratiques et politiques de soutien aux logiciels libres et à l’open source dans différents pays (Europe, UK, États-Unis, Canada, Asie, etc.) en prenant en considération les spécificités législatives, administratives et économiques de chacun.

Comments
0
comment

No comments here